Non à l’article 13 !

Le 5 juillet, les Député·e·s Européen·ne·s auront à se prononcer sur un ensemble de lois dites « droits d’auteur », qui comporte des dispositions liberticides dans l’article 13 : censure automatisée des publications comportant des extraits d’œuvres protégées. Nous avions jusqu’à présent la liberté d’utiliser ces œuvres dans le cadre de la citation et dans celui de la caricature.

J’ai donc utilisé le site SaveYourInternet pour envoyer le message ci-dessous aux Député·e·s Européen·ne·s (reproduit ici en version masculine, mais aussi envoyé en version féminine) :

Monsieur le Député Européen,

Vous vous apprêtez à voter pour ou contre l’article 13 de la directive « droits d’auteur ».

Cet article est une aberration.

La censure est une affaire délicate ! Elle est suffisamment grave à prononcer pour qu’elle nécessite, pour l’instant, l’expertise d’un juge. Or, ce qu’instaure cet article, c’est le régime de la censure généralisée : des algorithmes, incapables d’apprécier l’utilisation d’un morceau d’œuvre « protégée » au titre de notre liberté de citation ou de caricature, censureront toute réutilisation de cette œuvre. Il faudra passer par une « procédure » pour faire valoir nos droits. Je note au passage que ce mécanisme de contestation de la censure sera à la charge des plateformes qui, économiquement, auront tout intérêt à les « expédier ».

C’est un renversement inacceptable de la manière dont nous exerçons nos libertés !

Dans le monde où j’ai grandi, qui n’était pas gouverné par les algorithmes c’était la liberté pour tout le monde, la censure pour les rares personnes qui en abusaient. De plus, elle était décidée par un ou plusieurs êtres humains.

Voulez-vous vraiment nous priver de nos droits ?

Les électeurs de notre pays sauront qui a voté contre leurs intérêts, mais plus que votre propre mandat, c’est la confiance dans l’Union Européenne que vous pourriez saper !

Je compte sur vous pour défendre les citoyens européens et leur permettre d’exercer leurs droits, y compris sur cet espace de liberté que nous appelons internet.

Prenez vous aussi quelques minutes pour rédiger un message personnel pour nos représentants au Parlement Européen !

L’informatique en mode foutage de gu…

Tout d’abord, triste constat au salon Educatec / Educatice, tous les ordinateurs sont sous Windows 10 (pour ceux qui ne sont pas des mac). C’est à croire qu’il n’existe qu’un seul système d’exploitation au monde pour les « PC » …

Mais revenons à nos moutons : J’ai besoin de m’assurer que demain, lors d’un congrès, tous les intervenants pourront présenter leurs documents.

Outre la connectique, je pense à préparer les « Visionneuses PowerPoint et autres joyeusetés » afin de m’assurer que l’ordinateur connecté qui n’aura pas forcément Microsoft Office (dans la bonne version) pour projeter les documents que les intervenants fourniront immanquablement sous format propriétaire d’origine…

La collègue qui anime a un Mac Book. Je cherche donc la visionneuse « PouvoirPoint » pour Mac.

Première déception constat : il n’existe pas, sur le site de Microsoft, de version de PPViewer pour Mac !

T’as un Mac => T riche => T’achète la suite Office, merde !

Mais en creusant un peu, je m’aperçois que même sous l’OS de Redmond, c’est pas gagné non plus :

Système d’exploitation pris en charge

Windows 7; Windows Server 2003 R2 (32-Bit x86); Windows Server 2003 R2 x64 editions; Windows Server 2008; Windows Vista Service Pack 1; Windows Vista Service Pack 2; Windows XP Service Pack 3

Pas Windows 8, 8.1, 10 ? Non, c’est inclus dedans, c’est pas la peine ?

Mais en plus :

Le contenu de ce téléchargement est compatible avec les présentations créées dans les programmes Microsoft Office suivants :
Microsoft PowerPoint 2010
Microsoft Office PowerPoint 2007
Microsoft Office PowerPoint 2003
Microsoft PowerPoint 2002
Microsoft PowerPoint 2000
Microsoft PowerPoint 97

Donc, pas pour Microsoft Office / PP 2013 ni 2016 …

Mais mieux encore :

REMARQUE : la visionneuse Microsoft PowerPoint sera supprimée en avril 2018. À partir de cette date, la visionneuse ne sera plus disponible en téléchargement et ne recevra plus les mises à jour de sécurité.

Donc, à l’avenir ce ne sera même plus la peine d’y penser. Alors c’est vraiment la louze complète ? Non, pas tout à fait, car dans les détails on peut lire :

Sur les PC Windows 10, téléchargez l’application gratuite PowerPoint Mobile à partir du Windows Store

Il faut donc passer par le magasin d’applications de M$. Même si c’est gratuit, c’est une contrainte (installation hors ligne, etc.)

Sur les PC Windows 7 ou Windows 8/8.1, chargez le fichier dans OneDrive et affichez-le gratuitement à l’aide de PowerPoint Online

Là aussi, contrainte forte, car tout le monde ne peut pas déposer un documents sur OneDrive (hors-ligne ?) ou ne veut pas (confidentialité ?)

Et en tout cas, pas de version pour Mac OS, juste pour iOS & Android.

Sinon, on vous suggère évidement :

Essayez Office 365 gratuitement pendant 1 mois pour bénéficier des versions complètes de Word, Excel, PowerPoint, Outlook, etc., que vous pouvez installer sur un maximum de 5 PC ou Mac, ainsi que 5 tablettes et 5 téléphones.

Bref, on vous prend pour des cons !

Patent madness

WordPress se trouve aujourd’hui dans une position très inconfortable.

Le CMS avait adopté une bibliothèque Javascript, ReactJS, publiée par Facebook, afin de gagner en efficacité et de faciliter le travail de conception de très nombreux et de très gros projets. Mais récemment, Facebook a précisé qu’elle allait  inclure des conditions de respect des brevets qu’elle détient sur ce produit dans la licence d’utilisation de cette bibliothèque.

WordPress fait fonctionner UN QUART des blogs publiés sur internet. C’est un projet énorme poussé par la société Automattic et une très grosse communauté de développeurs indépendants. Il est accessible gratuitement pour que vous puissiez l’installer sur votre serveur – ce que j’ai fait pour ce site, ou vendu pré-configuré et prêt à l’emploi pour publier sur la plateforme wordpress.com, par exemple.

Tout le projet, tous les développeurs qui ont créé des plugins pour le CMS, bref énormément de monde se retrouve aujourd’hui susceptible de devoir payer des royalties pour le simple fait d’avoir utilisé la bibliothèque React.

On ne le dira jamais assez, le choix de la licence d’un logiciel est primordial pour la survie de celui-ci.

Source : https://www.developpez.com/actu/160606/React-WordPress-decide-d-abandonner-la-bibliotheque-JavaScript-de-Facebook-suite-a-la-polemique-autour-d-une-clause-de-son-octroi-de-licence/

Présentation du système GNU/Linux

Cet article a été écrit en 2006

GNU/Linux est un système d’exploitation. Découvrez ses origines, ses multiples formes et forces !

Cette présentation est une version simplifiée des articles présents sur Wikipedia, en particulier, celui sur Linux. Vous trouverez la présentation correspondante en pdf ou le document source au format odp.

Introduction

Le système GNU/Linux, appelé communément Linux, est un ensemble complet de logiciels qui permet de faire fonctionner un ordinateur. C’est un système d’exploitation, c.à .d un programme qui permet d’exploiter le matériel de l’ordinateur, livré avec un ensemble d’applications permettant d’effectuer des tâches aussi variées que rédaction de courriers, établir des communications électroniques, traiter des images, etc. le tout intégré dans un système cohérent et unifié. C’est beaucoup plus que l’équivalent libre d’un Windows + applications tierces, nous allons voir pourquoi. Continuer la lecture de « Présentation du système GNU/Linux »